Soigner l’endométriose naturellement

Page mise à jour le 26 avril 2018 par
Endométriose : traitement naturel - Maryse Baar, guérisseur et magnétiseur

Endométriose : traitement naturel

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie très fréquente et typiquement féminine qui touche près d’une femme sur dix. Elle entre dans la catégorie des maladies chroniques et concerne les femmes en âge d’enfanter. Cette maladie est une maladie gynécologique. Elle est à la source de nombreux désagréments au quotidien et peut empêcher la personne de vivre sa vie normalement. Après l’avoir diagnostiquée, il est très important de prendre en charge la maladie le plus tôt possible pour éviter toutes complications.

Endométriose : traitement et détails

L’endométriose est une maladie qui affecte l’endomètre, un tissu localisé au niveau de l’utérus. Chez les personnes souffrant de l’endométriose, les cellules qui se désagrègent remontent par les trompes, arrivent à l’extérieur de l’utérus provoquant des lésions à l’extérieur. L’on remarque également l’apparition de kystes de l’ovaire et des adhérences. Les organes généralement touchés sont les appareils génitaux et le péritoine. Chez certaines personnes, la colonisation des cellules peut également toucher l’appareil urinaire. C’est aussi le cas chez certaines femmes qui développent des anomalies au niveau de l’appareil digestif et des poumons.

La cause de l’endométriose n’est pas clairement définie mais ce qui est sûr c’est que seules les femmes en âge de procréer sont exposées à cette maladie.

Chez la plupart des femmes, la maladie provoque des douleurs violentes au moment des règles. Ces lésions vont à la suite de la période des règles se cicatriser et reprendre le même cycle le mois suivant. D’autre part, une femme atteinte de l’endométriose peut ressentir des douleurs au cours d’une relation sexuelle. Elle peut également avoir mal lorsqu’elle va à la selle ou uriner.

En outre, chez certaines patientes, la présence de l’endométriose se passe sans la moindre douleur, aucun symptôme ne laisse paraître que la maladie est là. Ainsi, l’endométriose peut être découverte au hasard lorsque la personne consulte pour une infertilité. Cette dernière constitue l’un des symptômes possibles de la maladie.

Toutefois, seuls des examens cliniques permettent de confirmer la thèse d’une éventuelle endométriose. Après l’examen clinique, le médecin demande à la patiente de faire une échographie. Cependant, pour avoir des réponses plus précises, il peut procéder à l’analyse du tissu de l’endomètre de la patiente.

Soigner l’endométriose

Soigner l’endométriose de façon naturelle est possible pour une patiente. Il suffit pour cela de se faire suivre par un magnétiseur qui propose des soins précis et efficaces. En effet, le magnétiseur procède en donnant son énergie à sa patiente. Cette technique permet pour lui de libérer son fluide énergétique afin de conduire le malade à guérir de lui-même. Chaque malade a sa manière de recevoir l’énergie du guérisseur. C’est à partir de ce mode de réception que le praticien arrive à définir en combien de temps, la personne peut retrouver sa santé.